Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

  

 

 

 

etoiles grandes2Le temps n'est qu'une illusion,  bien que soutenue par un grand nombre de penseurs, chercheurs et scientifiques, cette thèse paraît farfelue pour beaucoup. Mais le fait est que lorsqu'une étoile "disparait" devant nos yeux, cette dernière s'est éteinte il y a  des milliers d'années! Dans ce cas la distance qui nous sépare crée une latence.

La distance? Elle même est une illusion! En effet, prenons l'exemple d'un insecte (non volatile pour le coup), il lui faut beaucoup plus de temp pour parcourir un kilomètre que pour un humain!

Si nous voulions faire le tour du soleil en environs 360 à 365 jours, nous devrions atteindre une vitesse physiquement inconsidérable!

Alors tentons d'imaginer la distance que peut parcourir une étoile lors de son dernier périple, sachant que le soleil est une des plus petites étoiles recensées par l'homme, impressionant n'est-ce pas?

Cette notion de latence existe au seins même du corps humain, ainsi, des "micro" ou "nano" secondes séparent la pensée de l'action, le cerveau envoit des informations, le corps physique réagit . Mais  étant chimiquement constitués d'une certaine matière, il est difficile pour la plupart des gens d'assimiler le fait  que "cerveau et corps" ne réagissent pas en même temps.

Prenez simplement votre main (gauche ou droite), agiter la devant vos yeux du haut vers le bas ou de gauche à droite (peu importe), vous apercevrez votre main suivi d'une trainée, une sorte de résidu visuel de où était situé la main quelques nano-secondes avant, dans ce cas plusieurs facteurs entre en compte: la vitesse de la main dépasse donc la capicité de l'oeil à percevoir le mouvement en temps réel, l'oeil "capte" la scène et transmet l'information au cerveau qui traduit la scène en une suite d'images...

 

800px-Ephemeroptera_2.jpgLa vie d'un éphémère est équivalente à une journée humaine, c'est le temps qu'il faut à l'insecte pour accomplir ce qui nous prend en général de 60 à 90 ans, mais imaginez donc le temps qu'il faut de la naissance à l'extinction d'une forme de vie telle qu'un astre! Pourtant nous voyons beaucoup d'étoiles s'éteindre durant notre vie, je suppose donc que beaucoup d'éphémères voient des êtres s'éteindre également durant leur vie. En revanche, une journée ne suffit pas (ou rarement) pour apercevoir des astres s'éteindre...

Jusqu'ici, tout semble "banal", alors me demanderez-vous mais "où veut-il en venir?".

Hé bien si l'on s'en tient à ce raisonnement, cette électricité qui anime notre corps physique, ce "jus" sucitant et maintenant la vie d'un être, ne peut donc pas être assimilé de la même manière pour un insecte éphéméroptère que pour un astre ou un être humain. La durée de notre vie est donc elle même une illusion.

Par conséquent, la notion d'infini ou d'éternel subsiste en ce qui concerne ce fameux courrant électrique (l'âme) face au corps qui lui vieillit physiquement (l'âme elle ne vieillit pas, elle acquière de l'experience et de la sagesse ou l'inverse...elle évolue).

Il éxiste surement plusieurs formes de vie qui nous demeurent inconcevables, mais certains humains prennent conscience qu'il éxiste au moins une chose qui dépasse la vitesse de la lumière : "la vitesse de la pensée".

Effectivement, la pensée existe en dehors du temps et de la distance, nous pouvons imaginer la nuit en plein jour, se rendre à n'importe quel endroit en un claquement de doigt etc...

Tentons alors de se projeter au delà de notre "vie physique" pour comprendre qu'il existe une manière de concevoir la vie tel un mouvement en évolution plus ou moins constante, mais bel et bien "infinie".

 

*Ce qui meurt aux yeux de certains, ne meurt pas aux yeux de tous.*

 

800px-Lightning_NOAA.jpgLorsque nous mourons (que l'électricité n'anime plus la matière), d'une certaine manière, notre corps physique mute. En un premier temps "la viande pourrie" (pardonnez moi l'expression), puis se transforme en vers, ces vers sont donc des êtres vivants à leur tour, qui mourront et nouriront d'autres formes de vie plus petites et ainsi de suite...Cela ne concerne évidemment que le corps physique bien heureusement, il faut avouer que cela serait plutôt terrible de se faire "dévorer" la conscience par un gang  de lombrics! (les regrets, remorts et autres peines sont déjà bien assez affamés en ce qui concerne la conscience). Mais alors qu'en est-il de ce "courrant électrique"  qui amène la connaissance intérieur, les passions, peines, joies et autres subtilitées essentielles à la compréhension de la vie? Il est difficile de concevoir ce que nous ne connaissons pas, mais le fait est que la plupart des inventions créées par l'homme sont le résultat de "découvertes". Certains me font rire lorqu'ils affirment que Thomas Edison a inventé l'électricité! Je réponds alors :"L'Homme n'a pas inventé l'électricité, il l'a découverte. Ce qu'il a inventé, c'est un (ou quelques) moyen(s) d'utiliser une partie de cette dernière!" (Edison, Tesla etc...).


 

*Beaucoup de personnes confondent "ce qu'ils ignorent" avec "ce qui n'existe pas".*

 

En conclusion, une personne initiée à certains domaines de réflexion ne peut qu'admettre une chose essentielle qui, d'une manière brève, en dit plus long que ce genre de recherches pro-cartésiennes : " Une science trop dogmatique ne peut comprendre la conception de cette connaissance spirituelle, à contrario, la sagesse spirituelle, elle, comprend, pardonne et surtout compatie avec le scientifique  non-croyant et ce même si ce dernier bien trop souvent méprise ou tente de ridiculiser le sage (rappelons que toutes formes d'agressivité, de méchanceté ou de mauvaises intentions part d'un malaise, d'un complexe, d'une peur ou d'une jalousie).

Même si ces dernières années le monde de la recherche scientifique avance à grand pas (gênétique, énergies etc...), les acquis les plus simples (mais essentiels) ne sont pas assez exploités (ou pas assez divulgués).

Pourtant, la célèbre thèse du très célèbre Albert Einstein a aidé beaucoup de gens a assimiler le fait que l'espace temps est quelque chose de relatif.

 

Le 27 février 2010 par exemple, selon des chercheurs de la nasa, le seisme qui s'est manifesté aurait perturbé l'axe de rotation de la Terre de 8 cm racourcissant nos journées de 1,26 microsecondes, le tsunami de 2004 s'est manifesté suite a un séisme  dépassant 9,1 sur l'échelle de Richter et a racourci nos journées de 6,8 microsecondes, même si ces "accélérations" sont trop inffimes pour être perceptible (en therme de constat),  partant du principe que des séismes similaires ont toujours eu lieu, imaginez combien de temps pouvait durer une journée pour un australaupithèque! C'est peut être là que l'inversion des pôles intervient entre autres tel un "stabilisateur" qui ralentirait la machine en "surrégime"...

En 1831, le pôle nord magnétique fut enregistré au niveau de la péninsule de Boothia (canada). En 2007, le pôle nord magnétique a été enregistré à environ 800 km au nord de l'île d'Ellesmere.

De 1834 à 1980 le pôle nord magnétique avançait en direction de la sibérie à une vitesse d'environ 10 km/an. Au cours des années 80 cette vitesse a accélerer, aujourd'hui elle est d'environ 55km/an! Ce changement a des répercutions encore inconnues (ou mal connues) sur l'homme ou l'être vivant.

De ce fait, on peut  supposer que ce changement peut engendrer la naissance de nouvelles éspèces (animales, aquatiques ou végétales), de nouvelles formes de maladies, de nouvelles découvertes etc...

 

 

Albert Einstein: les mysteres de l'horloge...

 

 


 


Partager cette page

Repost 0
Published by

Recherche

Menu

Liens